Les cris racistes entendus du côté du Stade Gaston-Gérard lors de la rencontre entre le Dijon FCO et l’Amiens SC (0-0) ont fait vivement réagir Roxane Maracineanu dans les colonnes du Parisien : « Prince-Désir Gouano a su se retourner vers la tribune et montrer que tout cela n’est pas qu’un phénomène de groupe, d’entraînement, que certaines personnes profèrent ces cris et qu’elles doivent être punies. C’est encore plus fort que l’équipe adverse dépose plainte. Ça montre que tout le monde fait bloc contre un phénomène inacceptable »

« Je pense le recevoir, l’inviter à venir au ministère pour partager ces thématiques, voir ce qu’il a à proposer. ». Ce genre d’initiative fait comprendre que ce n’est pas du folklore, que ça ne peut être banalisé. Il faut écouter les joueurs, comprendre leur point de vue. Ça me semble important » a rajouté la ministre des Sports, qui devrait rencontrer le défenseur amiénois prochainement.