Jeudi dernier, peu avant la rencontre entre le Slavia Prague et Chelsea en Ligue Europa (victoire 1-0 des Londoniens), des supporters des Blues se sont fait remarquer de bien mauvaise manière, en postant sur les réseaux sociaux une chanson dans laquelle ils qualifient Mohamed Salah de « poseur de bombes ». Si les deux clubs de Londres ont chacun réagi, via des communiqués officiels, pour condamner ces actes, l’entraîneur des Reds, Jürgen Klopp, a lui pris la parole pour fustiger ces comportements : « C’est répugnant, c’est un autre exemple de ce qui ne devrait jamais arriver, a déclaré l’Allemand, dans des propos rapportés par The Telegraph. Ce n’est pas quelque chose qu’on doit envisager comme étant propre à Chelsea ou propre à Liverpool. C’est juste un signe de plus qui montre que quelque chose ne tourne pas rond. C’est une minorité mais plus la réaction des autres sera forte, plus ça aidera à régler ce problème. »

« Ces personnes ne sont pas des fans de football, a continué Klopp. Si vous agissez ainsi, vous ne devriez plus être autorisé dans un stade. Pour moi, il faut même les bannir à vie. Allez dans n’importe quel vestiaire de football, vous allez voir les joueurs assis les uns à côté des autres. Tout le monde se fiche de savoir d’où vous venez, qui sont vos parents. On peut s’y intéresser, mais ce n’est jamais un problème. Nous avons une voix qui porte, il faut la mettre à profit pour se faire entendre. Il faut être solidaires. Ces choses-là ne doivent jamais se reproduire. »