Actuellement entraîneur de Newcastle, Rafael Benitez a fait une révélation étonnante au journal britannique The Sun. En effet, après avoir limogé Julen Lopetegui juste avant le début du Mondial, Luis Rubiales, le président de la fédération espagnole, a demandé à l’ex-coach du Real Madrid de devenir le nouveau sélectionneur de la Roja.

« Il y avait une opportunité, mais je suis toujours là et je suis heureux d’être ici », a-t-il déclaré. Le manque de temps n’a pas permis à l’affaire de se conclure, malgré le feu vert des Magpies. Encore sous contrat avec les Toons jusqu’en 2019, le technicien espagnol a reçu des offres pour quitter l’Angleterre, mais est toujours en poste.