Nommé entraîneur du Real Madrid et viré de la sélection espagnole dans la foulée pour une annonce au timing douteux, Julen Lopetegui n’était semble-t-il pas le premier choix de Florentino Perez pour succéder à Zinedine Zidane sur le banc de la Casa Blanca. Alors que le premier choix, Massimiliano Allegri, a refusé le poste, préférant poursuivre l’aventure à la Juventus, le second choix du président madrilène s’était porté sur Antonio Conte, en instance de départ de Chelsea.

Mais selon des informations révélées par El Pais, Sergio Ramos se serait opposé à la venue d’Antonio Conte pour le poste laissé vacant par Zidane. Le capitaine du Real aurait demandé conseil aux Espagnols de Chelsea, Fabregas, Morata, Pedro, Marcos Alonso et Azpilicueta, recevant un jugement négatif sur le technicien italien. Un coach avec qui ce contingent espagnol avait tout de même décroché le titre de champion d’Angleterre la saison passée. Capitaine et monument d’un club où le vestiaire dispose d’une aura importante, l’Espagnol aurait en effet opposé son veto à l’entraîneur italien, toujours sous contrat avec Chelsea.