Vinicius Junior, 17 ans, est considéré par la planète football comme le « nouveau Neymar ». Son club de Flamengo a passé un accord avec le Real Madrid pour lui céder sa pépite en juillet 2018, contre 45 millions d’euros, un record pour un club brésilien. Mais Federico Pena, le représentant du joueur, n’est pas emballé par la rapidité du transfert de son protégé. Selon lui, Vinicius Junior est «  victime de son propre succès ».

« Ce n’est pas normal au Brésil qu’un garçon de 16 ou 17 ans joue tous les matches lors de sa première saison professionnelle (2017). Flamengo avait deux autres joueurs à faire jouer à son poste. » a déclaré Pena ce mardi 22 août. Propos relayés par Marca.