Une nouvelle fois, les clubs français n’ont pas brillé en Ligue Europa. Bordeaux a concédé le nul sur sa pelouse contre le Zenith Saint-Pétersbourg (1-1), Marseille a pris la porte après son revers contre la Lazio (2-1), tandis que Rennes aura besoin d’un miracle pour se qualifier après sa défaite contre le Dynamo de Kiev (3-1). Interrogé sur certains de ses choix, notamment sur son milieu Poha-Lea Siliki, Sabri Lamouchi s’est expliqué en conférence de presse.

« Au milieu, je pensais qu’avec des garçons frais, on pouvait leur poser des problèmes. [...] J’assume mes choix. On apprend, l’expérience compte, l’enchaînement des matches, le contexte, la confiance font qu’on aborde certains rendez-vous plus gonflés que d’autres. Il nous faudra six points et un miracle pour être qualifiés. On a donné des choses qu’on ne doit pas donner à ce niveau-là », a ainsi déclaré l’entraîneur breton. Le Stade Rennais est désormais quasiment éliminé et doit remporter ses deux prochains matches (et espérer qu’Astana ou le Dynamo Kiev perdent leurs deux rencontres) pour se qualifier.