En tête du Championnat de Russie, invaincu après dix journées (7 victoires, 3 nuls), mais également engagé en Ligue Europa, compétition dans laquelle il est entré tambours battants (victoire 5-0 à Vardar), le Zénith Saint-Pétersbourg a déchanté, ce soir, à l’occasion des 16es de finale de la Coupe de Russie. Le club entraîné par Roberto Mancini est sorti par la petite porte, éliminé par son voisin du Dynamo Saint-Pétersbourg (3-2, a.p).

Réduits à dix dès la 10e minute, après l’expulsion de Miha Mevlja, les Zénitiens ont encaissé deux buts avant la pause. Si l’Argentin Leandro Paredes et le Russe Dmitri Poloz ont permis au Zénith de recoller en seconde période, un penalty concédé en prolongations a définitivement anéanti les espoirs du club. Après le CSKA Moscou, hier, le Zénith sort à son tour de la coupe par la petite porte.