Dans une situation délicate en début de saison avec une inquiétante 19e place après 8 journées de Ligue 1, l’AS Saint-Étienne a décidé de trancher dans le vif en nommant Claude Puel sur le banc en lieu et place de Ghislain Printant. Et les Verts vont mieux depuis l’arrivée de leur nouveau coach (12e, 15 pts). Après avoir été actif sur le mercato estival, le club du Forez devrait se montrer plus discret cet hiver comme l’a confié l’ancien technicien de Leicester.

« On ne pourra pas bouger, éventuellement réduire l’effectif, pour l’équilibrer. On a trente-deux joueurs, plus six prêtés, constate le technicien français dans les colonnes de L’Équipe. Par exemple, on a sept, huit excentrés pour deux places. Pour moi, c’est rédhibitoire. Car c’est difficile de travailler au quotidien. Or, j’ai besoin d’avoir une attention particulière sur les joueurs. Eux, ils ont besoin de jouer, d’être titillés. »