Un peu plus tôt dans la journée, l’UEFA a confirmé en appel la sanction prise contre l’OL de lui infliger un match européen à huis clos (plus un autre avec sursis durant deux ans, ainsi que 100 000 euros d’amende), après les incidents survenus lors de la réception du CSKA Moscou en 8e de finale de Ligue Europa la saison passée.

Il y aura donc bien un huis clos en coupe d’Europe et celui-ci interviendra lors de la venue du Shakhtar Donetsk en Ligue des Champions, le 2 octobre prochain. L’OL a décidé de répondre à l’UEFA. Dans un communiqué, le club français indique qu’il n’en reste pas là et décide de saisir le TAS. « L’Olympique Lyonnais a pris connaissance de la décision de la Commission d’Appel de l’UEFA de confirmer celle prise en 1ère instance et a décidé de saisir le Tribunal Arbitral du Sport sur le sujet. » L’affaire n’est pas encore terminée.