Alors qu’un trou s’est formé entre le trio de tête de la Serie A (Juventus, Naples, Inter) et ses poursuivants, un duel pour la Ligue des champions avait lieu en fin d’après-midi, au stade Olympique de Rome. Quatrième, la Lazio recevait l’AC Milan, cinquième. Les deux équipes se sont neutralisées (1-1) et laissent filer l’Inter. Séparées d’un point, les deux formations se livraient une bataille acharnée, avec une domination laziale mais une première opportunité milanaise. Hakan Calhanoglu trouvait le poteau (16e). À la demi-heure de jeu, Ciro Immobile ouvrait le score après un joli travail de Milinkovic-Savic, mais il était logiquement signalé en position de hors jeu. Avant la pause, Marco Parolo voyait sa frappe frôler le montant de Gianluigi Donnarumma (45e, 0-0).

Dans le deuxième acte, la Lazio tentait d’accentuer la pression sur le but lombard. Wallace s’essayait de la tête devant le but sur corner mais son geste manquait de puissance pour inquiéter Donnarumma (71e). Luis Alberto et Milinkovic-Savic laissaient leurs places à Jordan Lukaku et Joaquin Correa pour tenter de forcer la décision, mais ce sont les Milanais qui trouvaient l’ouverture. Franck Kessié reprenait un centre en retrait de Calabria dans la surface et voyait son ballon croisé être détourné dans ses propres filets par Wallace (0-1, 79e). Alors que le Milan était en passe de doubler son adversaire du soir, Joaquin Correa surgissait dans le temps additionnel, profitant d’un mauvais renvoi de Zapata, et ajustait Donnarumma d’un tir à ras de terre (90+3, 1-1). Avec ce nul, les deux équipes conservent leurs positions.

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10