Dernière rencontre de la 33e journée de Serie A, le duel entre le Napoli et l’Atalanta Bergame était pour le moins passionnant. Le deuxième accueillait le sixième lors d’un match qui sentait bien l’Europe. Dans son enceinte du Stadio San Paolo, le club napolitain poussait fort dès les premières minutes. Lancé dans le dos de la défense par Elseid Hysaj, Dries Mertens effaçait le gardien adverse Pierluigi Gollini, mais glissait sur la pelouse détrempée (11e). Cette action ne refroidissait pas les Partenopei puisque Kevin Malcuit débordait côté droit et voyait son centre repris par Dries Mertens. Le Belge ouvrait le score avec autorité (1-0, 28e). Toujours aussi dominateur, le club de Carlo Ancelotti appuyait au retour des vestiaires pour se mettre à l’abri. Lancé dans la profondeur côté droit, Arkadiusz Milik rentrait dans la surface et ajustait le gardien d’un ballon piqué. Sa tentative se dirigeait vers le but, mais Andrea Masiello sauvait les siens sur la ligne pour quelques millimètres (50e).

Naples avait laissé passer sa chance puisque Hans Hateboer débordait sur la droite de la surface et trouvait Duvan Zapata au premier poteau. Le Colombien inscrivait son 21e but en Serie A cette saison (1-1, 69e). Voulant redonner l’avantage aux siens, Arkadiusz Milik crochetait Andrea Masiello et voyait sa frappe croisée de l’entrée de la surface passer à gauche des buts de Pierluigi Gollini (77e). En pleine forme, Duvan Zapata rentrait dans la surface adverse et servait en retrait Mario Pasalic qui donnait l’avantage à l’Atalanta (2-1, 80e). La Dea a finalement conservé son avantage et s’impose 2-1 contre le Napoli. L’équipe lombarde remonte à la cinquième place de la Serie A et se retrouve à égalité de points avec le quatrième, l’AC Milan. Les Partenopei restent deuxièmes et disposent de 6 points d’avance sur le troisième, l’Internazionale.