Dans le cadre de la douzième journée de Serie A, l’Inter Milan accueillait Hellas Vérone à San Siro. En cas de victoire, les hommes d’Antonio Conte pouvaient prendre les commandes du championnat en attendant la rencontre de la Juventus demain soir face à l’AC Milan (20h45). Mais tout ne se déroulait pas comme prévu pour les Nerazzurri. Lancé par Lazovic, Zaccagni se faisait faucher dans la surface par Handanovic.

Valerio Verre ne tremblait pas et transformait le penalty (0-1, 19e). Un scénario catastrophe pour l’Inter qui recollait au score après l’heure de jeu. Lazaro côté droit distillait un bon centre pour Vecino qui égalisait de la tête (1-1, 65e). Une égalisation qui sonnait la révolte interiste. Celle-ci se matérialisait par un deuxième but en fin de match. Barella à l’entrée de la surface décochait une magnifique frappe enroulée qui se logeait dans la lucarne de Silvestri (2-1, 83e). Une victoire au finish qui permettait à l’Inter de s’emparer du fauteuil de leader de Serie A.