La quatrième journée de Serie A offrait un choc entre frères ennemis. L’AC Milan recevait l’Inter dans son enceinte du Stadio San Siro. Alors que la Juventus avait pris la tête du championnat cet après-midi après un succès 2-1 contre l’Hellas Vérone, l’Inter avait l’occasion de prendre les commandes du championnat. Rapidement, les Nerazzurri s’illustraient par l’intermédiaire de Romelu Lukaku mais Gianluigi Donnarumma s’imposait (18e). Alors que Danilo D’Ambrosio avait trouvé le poteau (21e) pour l’Inter, Hakan Calhanoglu marquait pour l’AC Milan (23e). Toutefois, son but était refusé pour une main de Franck Kessié. À son tour, l’Inter pensait ouvrir le score grâce à Lautaro Martinez, mais l’arbitre sauvait l’AC Milan en signalant une position de hors-jeu (35e).

Malgré une petite réaction de Krzysztof Piątek de la tête (44e), la première période était dominée par l’Inter. Des efforts loin de rester vains puisque Marcelo Brozovic marquait finalement au retour des vestiaires. Sur un coup-franc frappé astucieusement par Stefano Sensi, le Croate voyait sa tentative de l’entrée de la surface contrée par Rafael Leao au fond des filets (1-0, 49e). Intraitables, les joueurs d’Antonio Conte se mettaient même à l’abri en fin de match grâce à un centre de Nicolo Barella repris de la tête par Romelu Lukaku (2-0, 78e). Solide derrière, l’Inter s’imposait donc 2-0 et reprenait la tête de la Serie A. De son côté, l’AC Milan restait à la neuvième place.