Pour clôturer cette 6e journée de Serie A, le leader et champion en titre se déplaçait chez le faible Frosinone. Malgré l’écart qui sépare les deux équipes, la Vieille Dame a dû s’en remettre à un but de Ronaldo (81e) puis un autre de Bernardeschi (90e+4) dans les derniers instants pour l’emporter.

En renard des surfaces, le Portugais a repris une frappe déviée de Pjanic pour crucifier le portier adverse à bout portant. Avec cette victoire 2-0 méritée mais compliquée, les Turinois prennent trois points d’avance sur le Napoli, vainqueur un peu plus tôt du Torino.