Sélectionné en équipe de France U20, Sofiane Diop nous a accordé un long entretien à retrouver demain sur notre site. Le natif de Tours a évoqué son prêt à Sochaux, ses ambitions ou encore sa saison passée à Monaco. Une saison où il a évolué sous les ordres de Leonardo Jardim et Thierry Henry. Deux entraîneurs aux méthodes différentes avec lesquels il a apprécié travaillé comme il nous l’a avoué.

« J’ai eu de très bonnes relations avec les deux. Avec Thierry Henry, ça s’est très bien passé, comme avec Leonardo Jardim. Je pense qu’avec Henry, l’ADN, les caractéristiques, tout ce qu’il a voulu faire passer, ça a été mieux perçu par les francophones. On connaît Thierry Henry pour ce qu’il est, pour tout ce qu’il a fait. Ça a été une bonne expérience. J’espère qu’on pourra de nouveau travailler ensemble. Tout ce qu’on a pu entendre dans la presse, sur le fait qu’il s’exprimait mal auprès des joueurs, c’est totalement faux. Il a toujours été positif avec tout le monde. Il était très exigeant parce qu’il voulait notre bien, qu’on progresse. C’est pour ça qu’il était exigeant (...) Je ne lui envoie pas des messages tout le temps. Mais il nous arrive d’échanger des messages de temps en temps. J’espère pour lui qu’il reprendra du service car je sais qu’il aspire à être au plus haut niveau. Je ne me fais pas de souci pour lui, il va rebondir (...) Concernant Leonardo Jardim, je serai toujours reconnaissant envers lui car il m’a lancé en Ligue 1. Il a souvent les mots justes pour motiver son équipe. Il a su aussi nous protéger quand on était au plus bas. C’était le premier à nous protéger. Quand il y a eu des critiques contre les cadres ou des jeunes, il était là ».