Passé notamment par Le Havre, Sochaux ou encore l’Olympique de Marseille, Souleymane Diawara avait mis un terme à sa carrière en 2015 après une saison passée à l’OGC Nice. Et ce jeudi, l’ancien défenseur avait rendez-vous au tribunal correctionnel de Digne-les-Bains dans une affaire d’extorsion.

Le Sénégalais connaît désormais sa potentielle sanction. Trois ans de prison, dont un an ferme, ont en effet été requis par le procureur de la République, Stéphane Kellenberger, à l’encontre de Souleymane Diawara. Le jugement a pour le moment été mis en délibéré.