On assiste au dénouement du feuilleton Papy Djilobodji. L’ancien joueur du FC Nantes qui a repris l’entraînement 72 jours après la date imposée par Sunderland, va payer cher son manque de professionnalisme. Car pour couronner le tout, l’intéressé est revenu en Angleterre en méforme physique.

Ce mercredi après-midi, les Black Cats ont publié un communiqué pour annoncer qu’ils avaient entamé une procédure de licenciement à l’encontre du défenseur central. Initialement lié jusqu’en 2020 à Sunderland, ce dernier devrait donc être licencié dans les prochains jours et devient donc libre de tout contrat.