Hier, Toulouse n’est pas sorti de sa mauvaise passe et a concédé le match nul sur la pelouse de l’OGC Nice (1-1), en ouverture de la 9e journée de Ligue 1. Après la rencontre, le coach des Violets, Alain Casanova, était tout de même satisfait de l’état d’esprit de ses troupes affiché face aux Aiglons, qui ont su revenir au score après le but niçois.

« On a fait une première période pas comme on l’espérait parce qu’on est tombés sur un adversaire de grande qualité. On avait fait dix bonnes premières minutes, mais devant leur organisation, on a perdu confiance. On voulait avoir le ballon et surtout ne pas le leur laisser. Ils ont une grande maîtrise individuelle et collective. On avait l’impression d’être en infériorité numérique, mais on était en infériorité positionnelle. La première période était totalement à leur avantage et ils ouvrent le score logiquement. L’équipe a fait preuve de ressources mentales et psychologiques extraordinaires. Ils vont chercher l’adversaire en prenant des risques, en un contre un dans des zones sensibles du terrain. On est frustrés sur la première période, contents sur la deuxième et pas trop satisfaits de prendre un seul point. Depuis un moment, ce n’est pas satisfaisant sur le plan comptable. On a lâché des points à certains moments, sur deux grands matchs. Il y a encore beaucoup de travail, mais l’état d’esprit me plaît bien », a-t-il déclaré en conférence de presse.