Voulant modifier la structure du Toulouse FC sur le plan capitalistique, le président du club Olivier Sadran avait annoncé de grands changements au sein des Pitchouns. Selon les informations de La Dépêche, des négociations auraient été entamées avec la compagnie aérienne émiratie Etihad. Cette dernière est le principal sponsor de Manchester City mais aussi une entreprise cliente du groupe Newrest qui est présidée par Olivier Sadran.

Le groupe pourrait prendre 10% des parts de l’équipe de Haute-Garonne. Au-delà de cette possible collaboration, le TFC et la métropole de Toulouse aimeraient approcher le groupe Airbus pour changer le nom du Stadium Municipal en Airbus Stadium dans une logique de "naming". Une opération qui pourrait rapporter un montant situé entre 600 000 et 1 million d’euros. La formation violette et la collectivité se partageraient cette somme en cas d’issue positive.