Le président de l’UEFA Aleksandr Ceferin a accordé une longue interview dans les colonnes de Marca. L’homme fort de l’instance européenne a notamment expliqué qu’un nouveau fair-play financier était en gestation. « Nous discutons d’un nouveau fair-play financier. L’idée serait d’abord de limiter le nombre de joueurs par club, d’interdire les prêts et de mettre en place un taxe de luxe, consistant à payer une amende si tu dépenses plus que ce que tu peux dépenser, et qui serait mise à disposition d’autres clubs », a-t-il expliqué.

Également interrogé sur la situation du Paris SG, de Galatasaray ou de l’AC Milan, il a en revanche botté en touche. « Avant tout, je veux rappeler que les comités qui étudient et parlent avec ces clubs sont indépendants. Pour moi, c’est compliqué de participer à ce débat. Je ne peux pas faire de commentaires, mais j’espère qu’il n’y aura aucun problème avec ces trois clubs, ni avec d’autres », a-t-il indiqué. Un son de cloche plutôt rassurant pour le club de la capitale.