Quelques minutes après la publication du communiqué de l’UEFA indiquant qu’elle refusait de conclure l’accord volontaire demandé par l’AC Milan dans le cadre de l’enquête dont le club italien fait l’objet pour non-respect supposé des règles du fair-play financier, Marco Fassone, administrateur délégué de l’écurie lombarde, a avoué qu’il s’attendait à des sanctions à l’issue de la procédure.

« L’AC Milan devra sans doute accepter des sanctions économiques - qui, je l’espère, ne seront pas trop élevées - mais aussi restriction sur les joueurs pouvant être inscrits pour les compétitions européennes et, peut-être, un salary cap imposé. On verra », a-t-il expliqué au cours d’un entretien diffusé sur le site officiel des Rossoneri.