Auteur d’une piètre Coupe du Monde et en proie à la polémique suite à une photo de lui au côté du président de la Turquie Recep Tayyip Erdogan, Mesut Özil a annoncé sa retraite internationale hier. Une annonce qui ne manque pas de faire réagir en Allemagne. Au micro de Sport1, le président du Bayern Münich, Uli Hoeness, a dézingué le joueur d’Arsenal.

« Pour moi, Özil a eu un alibi pendant des années, il n’a pas du tout aidé l’équipe d’Allemagne. C’est logique qu’il tire les ficelles maintenant. Il le fait de manière superficielle à cause du mauvais traitement de la Fédération, mais il devrait se demander quand il a remporté son dernier duel. C’était il y a des années. [...] Personne ne l’a questionné sportivement alors maintenant il peut se cacher derrière l’histoire d’Erdogan. Il a joué comme une merde pendant des années et maintenant c’est la faute de Grindel ou Bierhoff. »