Les stades grecs ont pour réputation d’être chauds, très chauds. Et quand il s’agit d’une opposition entre le PAOK et l’Olympiakós, l’un des matches les plus célèbres et les sulfureux d’Europe, l’ambiance monte d’un cran. Les deux équipes s’affrontaient justement hier, et les supporters du PAOK ont fait monter la température, lors de la victoire de leur club, 3 buts à 1 face à l’ennemi juré. Ambiance.