L’Olympique Lyonnais subissait la loi du Shakhtar Donetsk à Kiev, suite à l’ouverture du score de Junior Moraes (22e). C’est à ce moment-là que Nabil Fekir sortait de sa boîte pour égaliser d’une frappe du gauche qui terminait sa course dans la lucarne d’Andriy Pyatov (65e).