Tout a commencé pendant la Coupe du Monde 2018, quand Filipe Luis a dompté Neymar lors d’une "brésilienne". Depuis, le Ney s’est vengé. À deux reprises. D’abord, avec un double petit pont dévastateur. Puis, avec celui-ci, par derrière qui plus est. Quelque chose nous dit que Filipe Luis n’a pas dit son dernier mot...