Après la Ligue des Champions et la Ligue Europa, les clubs français auront la possibilité de disputer une troisième coupe d’Europe : « l’UEL 2 ». Cette dernière, qui regroupera 32 équipes, n’accueillera qu’un club de Ligue 1, qui devra en plus passer par des tours préliminaires pour y accéder. Une création contestée par plusieurs présidents, dont Waldemar Kita, comme le rapporte L’Equipe.

« Je ne sais pas qui défend les intérêts des clubs. Je comprends qu’il faille des idées nouvelles, mais il ne faut pas faire n’importe quoi. Quelles priorités vont donner les clubs ? Déjà que la Ligue Europa n’est pas prestigieuse et ne rapporte qu’à partir des demies... Il aurait fallu créer cette troisième ligue uniquement pour les petits championnats. Mais pas avec le sixième de Ligue 1 ou de Serie A qui ont quand même un niveau supérieur ! En faisant ça, je ne suis pas convaincu que les équipes françaises se préparent pour ce genre d’objectif », a ainsi déclaré Waldemar Kita.