Et si c’était lui, la nouvelle perle polonaise ? Dawid Kownacki est bien sûr moins réputé que la pépite Piotr Zielinski qui a éclos à Naples la saison passée mais on ne peut pas lui en vouloir. A 20 ans, cet attaquant vient de disputer sa saison la plus aboutie dans le championnat polonais avec son club formateur, Lech Poznan. Mine de rien, il s’agit déjà de la 4e, pour ce joueur précoce, auteur de 9 buts en 27 rencontres disputées sur la scène nationale (16 titularisations).

Capable de jouer en pointe ou en soutien de l’attaquant, il est considéré par les médias de son pays comme le nouveau Robert Lewandowski, comparaison forcément inévitable en Pologne lorsqu’on est un jeune buteur prometteur. A l’heure où les clubs européens lorgnent sur le moindre espoir à portée de main, Kownacki attire forcément plusieurs forcément, comme le rapporte le journal belge La Dernière Heure.

Une étape intermédiaire décisive

Une rencontre aurait ainsi eu lieu entre le joueur, international espoir polonais (auteur d’un but lors du championnat d’Europe U21 face à la Suède), son agent et la direction du Standard de Liège. « Nous avons plusieurs offres et la prochaine étape de la carrière de Dawid est cruciale. La Jupiler League est une bonne destination pour lui. Il peut y progresser, comme Lukasz Teodorczyk l’a fait à Anderlecht », a confié le représentant de Kownacki.

En Allemagne, Fribourg et surtout Dortmund sont intéressés, tout comme la Sampdoria en Italie. Pour Kownacki, il ne faudra pas se tromper sur cette étape intermédiaire avant de viser plus haut si le succès est au rendez-vous. Estimé à déjà 3-4 M€, Kownacki présente un certain avantage pour un joueur de 20 ans : le nombre de matches disputés (118 avec Lech Poznan depuis 2013, pour 28 buts et 11 passes décisives), une statistique très regardée chez les recruteurs.