La Coupe d’Afrique des Nations suit son cours et, dimanche après-midi, la Guinée tentera de se qualifier pour le dernier carré de la compétition en venant à bout du Ghana. Pas une mince affaire certes, mais le pays présidé par Alpha Condé pourra s’appuyer sur ses forces majeures, parmi lesquelles figure un certain Mohamed Yattara (21 ans). Auteur d’un but dans la compétition, de haute volée face à la Côte d’Ivoire s’il vous plaît, l’avant-centre s’impose comme l’un des hommes en forme de sa sélection nationale.

Un statut bien différent de celui qui est le sien à l’Olympique Lyonnais, l’attaquant peinant à convaincre Hubert Fournier d’en faire un titulaire à part entière. Avec 10 apparitions depuis le début de la saison en Ligue 1 pour seulement 3 titularisations, celui qui était prêté au cours de l’exercice précédent du côté du SCO d’Angers doit faire face à une concurrence des plus rudes, entre un Alexandre Lacazette au sommet, un Nabil Fekir en feu, un Clinton Njie vif comme l’éclair, un Yassine Benzia encensé récemment par Jean-Michel Aulas, et maintenant un Maxwel Cornet fraîchement arrivé en provenance du FC Metz.

Autant d’arguments qui pourraient ouvrir la porte à un départ. En tout cas, des clubs ont décidé de passer à l’action dans ce dossier. En effet, selon nos informations, le FC Bruges, leader de Jupiler Pro League, a ainsi pris des renseignements auprès des proches du joueur, sollicitant l’entourage de Yattara pour un prêt. Et si cette opportunité ne semble pas vouée à se concrétiser, un autre club belge est venu aux nouvelles, puisque le Standard de Liège, actuel sixième du classement, a de son côté contacté l’OL, afin d’en savoir plus sur les disponibilités de celui dont le bail entre Rhône et Saône expire en 2018. Un départ de dernière minute est-il en train de se jouer ?

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10