Si le Paris Saint-Germain s’enflamme aujourd’hui pour ses stars Zlatan Ibrahimovic, Ezequiel Lavezzi ou bien encore Lucas Moura, c’est par le passé Amara Diané qui parvenait à donner le sourire aux supporters franciliens. Pas franchement indiscutable, l’attaquant a tout de même inscrit quelques buts décisifs au sein d’un club se battant alors pour le maintien, dont un doublé en 2008 sur la pelouse de Sochaux permettant aux Rouge-et-Bleu de rester parmi l’élite.

Des réalisations diablement importantes, qui ne lui ont pourtant pas valu de rester au Parc des Princes. Finie la France, place au Qatar, lui qui défendra les couleurs d’Al Rayyan (28 matches, 9 buts) et Al Gharafa (11 rencontres, 5 réalisations). L’expérience qatarie terminée, c’est ensuite aux Émirats Arabes Unis que le natif d’Abidjan s’éclatera, à Al Nasr puis Al-Dhafra. Une dernière expérience dans cette région du monde, lui qui a ensuite été libre comme l’air.

Mais cet été, l’international ivoirien (8 capes, 3 buts) a décidé de retrouver le Vieux continent, s’engageant en faveur de Tubize, pensionnaire de deuxième division belge. Numéro 10 floqué dans le dos, Diané s’est d’ailleurs distingué de fort belle manière ce week-end. Pour sa troisième apparition de la saison, et sa deuxième titularisation de rang, l’ancien Strasbourgeois a régalé, marquant le seul et unique but du match opposant son équipe à Verbroedering Geel, d’une reprise acrobatique du plus bel effet. Son premier but sous ses nouvelles couleurs, permettant aux siens de se retrouver dixièmes du championnat. Comme quoi, si les années passent, cette capacité à être décisif et à inscrire de jolis buts reste...