« Je n’ai pas encore de joueur capable de marquer 15 buts par saison ». Francis Gillot confiait il y a quelques semaines que, si ses Girondins de Bordeaux étaient à nouveau saignants, il manquait toujours une référence en attaque. Yoan Gouffran (25 ans) tient pour l’instant ce rôle, mais derrière lui, les autres sont trop inconstants (Cheik Diabaté, David Bellion, etc.). Pour l’épauler ou le concurrencer, le coach aquitain a demandé à sa cellule de recrutement de lui dénicher un buteur pour cet été.

D’après plusieurs publications portugaises, dont A Bola, Bédi Buval (25 ans) est l’un des éléments pistés avec intérêt par le club au scapulaire. L’intéressé a d’ailleurs réagi à ces informations. « Je sais, par l’intermédiaire des personnes qui gèrent ma carrière, que des gens en France sont attentifs à mon parcours au Portugal. C’est naturel, je suis français et si je me mets en valeur ici au Portugal, il est évident que l’intérêt en France peut augmenter. Quand je suis parti de France pour l’Angleterre à Bolton, j’étais encore très jeune et je crois que je commence à montrer mes qualités aux observateurs en France et il est possible que cela plaise », a-t-il lancé par le biais de ses attachés de presse.

Arrivé l’automne dernier à Feirense, le Tricolore, également passé par Bolton et Randers notamment, a réalisé de bons débuts, étant notamment élu meilleur joueur de Liga ZON Sagres en décembre par le syndicat des joueurs professionnels local. Avec 4 buts en 10 apparitions, Bédi Buval a prouvé qu’il avait des qualités intéressantes en pointe. Il ferait qui plus est office de solution plus abordable que d’autres sur le plan économique. À lui de confirmer d’ici la fin de la saison pour convaincre définitivement les Girondins. Parce qu’un attaquant efficace, Francis Gillot n’attend que ça...

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10