Les dessous financiers du dossier

Le FC Porto s’est attaché les services d’Eder Militão (20 ans) à l’été 2018. Pour se l’offrir, les Portugais ont déboursé 4 M€ à São Paulo. Une somme plutôt abordable, même si les Brésiliens se réservent 10% du montant d’une future vente. S’il n’y a eu aucune communication officielle au sujet de sa clause libératoire, il se murmure au Portugal qu’elle est de 50 M€. Toutefois, aux dernières nouvelles, les champions de Liga NOS en titre souhaitaient tenter de revoir le contrat du joueur (qui court jusqu’en juin 2023) pour augmenter ses émoluments et le montant de cette fameuse clause. Selon la presse sportive portugaise, le club pense pouvoir réaliser la meilleure vente de son histoire grâce à lui.

Le Paris SG et Manchester City ont longtemps pensé à lui

Eder Militão fait aujourd’hui le bonheur du FC Porto. Mais, avant de rejoindre les Dragões, le jeune défenseur de 20 ans avait failli céder aux sirènes du Paris SG. Le club de la capitale avait lancé une offensive lorsqu’il évoluait encore à São Paulo, par l’intermédiaire de Pini Zahavi et son réseau notamment. Les chiffres proposés au joueur et son entourage par le directeur sportif Antero Henrique étaient même supérieurs à ceux soumis par les Portugais. Mais le Paulista, qui figurait également sur les tablettes de Manchester City, a finalement choisi le nord du Portugal.

Il n’a perdu qu’une fois avec le FC Porto

Certains clubs ont ou ont vu passer ce que l’on appelle des joueurs invincibles (qui n’ont perdu aucun match), comme Juan Pablo Sorin au PSG, Militão n’en est pas un pour Porto, mais le Brésilien affiche une belle statistique pour le moment. En effet, en 21 matches (12 en Liga NOS, 5 en Ligue des Champions, 3 en coupe du Portugal, 1 en coupe de la Ligue portugaise) disputés sous le maillot des Dragons, il n’en a perdu qu’un. C’était le 7 octobre dernier lors du Clasico lusitanien face au Benfica (0-1).

Sa polyvalence, un atout précieux

Depuis son arrivée en Liga NOS, le jeune homme évolue dans l’axe de la défense des Portistas, aux côtés de son compatriote Felipe, plus expérimenté (29 ans). Il excelle dans cette position, grâce à sa vitesse de course et son placement. Ses montées sur coups de pied arrêtés sont également des menaces pour les écuries adverses (2 buts marqués toutes compétitions confondues). Mais, depuis ses débuts professionnels avec São Paulo, l’international auriverde (1 cape en septembre 2018 en amical contre le Salvador) a également évolué aux postes de latéral droit et de milieu défensif. Toujours avec la même réussite.

Repéré par l’UEFA

Si Militão est souvent annoncé dans le viseur de grands clubs européens, ce n’est pas pour rien. Classé quinzième du dernier classement du Golden Boy, le défenseur portista, qui a été élu meilleur défenseur du championnat portugais en octobre et en novembre dernier, a fait partie d’une liste publiée par l’UEFA. Une liste regroupant les 50 joueurs âgés de moins de 21 ans que l’instance dirigeante du football européen a désignée comme étant les meilleurs talents promis au succès en 2019. Le pronostic de l’UEFA se vérifiera-t-il ?