À maintenant 24 ans, Moussa Marega arrive à un tournant dans sa carrière. L’attaquant, capable d’évoluer aussi bien dans l’axe que dans les couloirs, fait les beaux jours du Clube Sport Marítimo, formation avec laquelle il en est à 5 buts et 7 passes décisives en 14 matches de championnat portugais disputés. Le natif des Ulis, numéro 32 floqué dans le dos, flambe en terres lusitaniennes, au point d’être le seul élément hors FC Porto, Benfica Lisbonne, et Sporting CP, à figurer dans le onze-type de la Liga NOS.

Autant de performances qui lui valent un statut particulier au Portugal, lui qui a d’ailleurs été élu 7 fois de rang homme du match avec le Maritimo, record pour son équipe. Et cela ne passe pas inaperçu. En effet, en dépit d’un contrat qui arrive à expiration au 30 juin 2018, les prétendants sont nombreux à se bousculer au portillon. Selon nos informations, trois formations françaises s’étaient même montrées intéressées. L’Olympique Lyonnais, l’Olympique de Marseille, mais aussi et surtout l’AS Monaco avaient coché son nom, le club de la Principauté s’étant même montré assez pressant pour récupérer le joueur.

Seulement, l’intéressé a préféré éconduire la formation monégasque, privilégiant d’autres pistes. Il faut dire que les courtisans ne manquent pas, et que des clubs anglais comme portugais se l’arrachent. Ainsi, selon nos informations, l’ancien talent l’Espérance de Tunis, qui aurait été récemment approché par Jorge Mendes, a des touches sérieuses avec Stoke City, Crystal Palace, le Celtic Glasgow, le FC Porto, et le Sporting CP. Cinq clubs prêts à payer le montant de la clause libératoire de Marega, fixée à 5 M€. Une somme qui pourrait d’ailleurs même grimper, le jeu des enchères faisant son œuvre. Et tant pis pour les clubs français, qui n’auront sans doute pas les arguments financiers pour revenir à la charge.