Méconnu du grand public avant la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud, Fábio Coentrão (23 ans) est aujourd’hui l’un des joueurs les plus cotés sur le marché des transferts. Il faut dire que depuis deux saisons, le latéral gauche de Benfica et de la Selecção du Portugal enchaîne les très grosses performances. Cet été, il devrait faire ses valises et s’envoler vers d’autres cieux, le Bayern Munich, le Real Madrid, Chelsea ou encore Manchester City semblant prêt à soumettre une offre très élevée aux Lisboètes dans les prochaines semaines.

Pour autant, la Ligue 1 aurait pu découvrir bien plus tôt le natif de Vila do Conde. Deux de nos représentants auraient en effet pu l’accueillir dans leurs rangs il y a quelques années, comme nous l’a révélé son ancien agent Artur Santos. « Lorsque Fábio évoluait encore à Rio Ave (Ndlr, entre 2004 et 2007), je l’ai proposé à Lens et à Toulouse. Le montant du transfert aurait été d’à peine 1 M€ », a-t-il confié. Malheureusement, les recruteurs des écuries tricolores ont prétexté que le joueur n’était pas assez bon pour le championnat de France. L’histoire leur donne aujourd’hui tort...

Certes, à l’époque, Fábio Coentrão évoluait au poste de milieu offensif gauche et peinait à lancer véritablement sa carrière, mais les scouts français n’ont pas pris le risque de miser sur un élément au potentiel hors normes (il était déjà incontournable et époustouflant avec les sélections de jeunes au Portugal au point d’être surnommé "O Figo das Caxinas" en référence à son quartier d’origine). Un potentiel qui, grâce à son travail et à la confiance de son entraîneur Jorge Jesus, a fait de lui l’un des meilleurs à son poste en Europe. Dommage pour la Ligue 1...