Le Sporting CP est en crise ! Suite aux incidents survenus au centre d’entraînement d’Alcochete à l’issue de la dernière journée de Liga NOS, plusieurs joueurs, pris à partie physiquement, songeaient sérieusement à quitter le club lisboète. D’autant qu’ils avaient été sévèrement critiqués publiquement par leur président Bruno de Carvalho suite à la défaite en quarts de finale d’Europa League sur la pelouse de l’Atlético Madrid (2-0). Certains joueurs sont même passés à l’action, demandant leur résiliation unilatérale, à l’image du gardien et capitaine Rui Patricio et de Daniel Podence.

D’autres viennent de les imiter selon Record, A Bola et O Jogo. Selon les informations du quotidien sportif portugais, trois nouveaux joueurs viennent d’envoyer leurs lettres de résiliation officielles à la Fédération Portugaise de Football, à la Ligue de Football Professionnelle portugaise et au syndicat des joueurs professionnels portugais. Et non des moindres puisqu’il s’agit de trois internationaux portugais actuellement présents en Russie pour disputer le Mondial : William Carvalho (26 ans), Gelson Martins (23 ans) et Bruno Fernandes (23 ans).

Un énorme manque à gagner

Une information qui vient d’être confirmée par le club via trois communiqués officiels à destination de ses actionnaires et qui risque de mettre le feu au marché des transferts. Les trois joueurs du Sporting CP jouissent en effet d’une sacrée cote sur le mercato. La sentinelle William Carvalho est annoncée depuis des années dans le viseur de plusieurs formations en Angleterre, Everton notamment. L’ailier Gelson figure lui aussi sur les tablettes de nombreuses écuries de Premier League mais pas seulement, tandis que le milieu relayeur Bruno Fernandes est lui annoncé sur les traces de l’Atlético Madrid et d’autres clubs à travers l’Europe.

Cette prise de position de trois de ses cadres met le Sporting dans une très mauvaise situation. Ces trois éléments représentent en effet des actifs précieux pour le club, coté en Bourse (45 M€ pour Carvalho, 60 M€ pour Gelson et 100 M€ pour Fernandes). Ils pourraient tous les trois partir libres, un énorme manque à gagner pour la formation lusitanienne. Et ce n’est pas terminé, puisque d’après certaines indiscrétions recueillies en Argentine, d’autres, comme Marcos Acuña ou Rodrigo Battaglia, pourraient suivre. Jorge Jesus a déjà pris la poudre d’escampette, direction Al Hilal. L’été s’annonce compliqué pour le Sporting...