Que donne Thomas Lemar ? C’est la question que l’on se posait avant le choc face à Monaco en Ligue des Champions, que l’ancien du Rocher a d’ailleurs démarrée sur le banc de touche. Jusqu’ici, la recrue la plus chère de l’histoire réalisait un début de saison correct, montrant de belles choses par intermittence, mais on attendait ce match référence. Les supporters colchoneros souhaitaient notamment le voir prendre plus de risques, et être plus décisif dans les derniers mètres.

Et le joueur formé à Caen a visiblement pris note des recommandations des Rojiblancos. De retour dans le onze titulaire du Cholo Simeone à l’occasion du match face à Getafe, le Français a été le principal artisan de la victoire du club de la capitale sur son voisin (2-0). Un premier but colchonero qui ne lui a pas été accordé, mais dont il a été à l’origine, avec cette frappe lointaine qui a heurté la barre avant de rebondir sur le dos du portier rival et de terminer au fond des filets. Puis, en deuxième période, il a été à l’élaboration, puis à la conclusion, d’une superbe action collective, avec Koke en dernier passeur.

Le meilleur joueur du match pour la presse espagnole

Une prestation qui lui vaut les éloges de la presse ibérique. « Lemar le franc-tireur », titre ainsi Marca sur son site, accordant au Français une note de 3 étoiles dans ses notes de la rencontre, faisant de lui le meilleur joueur du match. Même son de cloche dans AS, où il a encore la meilleure note de la partie avec 3 piques. « Lemar commence à justifier les 70 millions qu’il a coûtés », titre de son côté La Vanguardia.

Ses coéquipiers ont également eu des mots doux pour lui. « Il va marquer beaucoup de buts dans cet Atleti, il doit être tranquille », a ainsi expliqué Juanfran après la rencontre. « C’est important que nous commencions tous à apporter à l’équipe. Pas seulement Lemar, mais aussi moi, Antoine, tous les joueurs, nous avons besoin d’apporter encore un peu plus pour continuer à grandir », a pour sa part lancé Koke. Nouvelle opportunité pour Lemar dès mardi soir, à la maison face à Huesca...