Des débuts de rêve. Arrivé sur le banc du Real Madrid le 4 janvier 2016, Zinedine Zidane a vécu une première année magique avec trois titres remportés (Ligue des Champions, Supercoupe d’Europe et Coupe du monde des clubs) et un record de 40 matches sans défaite. Mais la machine madrilène a du mal à se remettre en marche en 2017. Sur les 7 rencontres disputées depuis le début de la nouvelle année, les pensionnaires du stade Santiago Bernabeu totalisent 3 victoires, 2 matches nuls et 2 défaites. Rappelons que les hommes de Zizou étaient invaincus toutes compétitions confondues lors de la première partie de saison. Hier soir, le Real Madrid jouait sa tête en Coupe du Roi face au Celta Vigo. Battus 2 à 1 à domicile au match aller, les leaders de la Liga devaient absolument l’emporter.

Mais l’exploit n’a pas eu lieu sur la pelouse de l’Estadio de Balaídos. Madrid n’a pu ramener qu’un match nul (2-2) et passe à la trappe en 1/4 de finale de la Copa del Rey. Un premier échec pour Zinedine Zidane à qui tout a réussi depuis son arrivée sur le banc madrilène. En conférence de presse, l’entraîneur du Real Madrid s’est montré positif après la rencontre : « Cela ne me préoccupe pas ni ne m’énerve. C’est le football. Nous avons eu des occasions mais nous ne les avons pas mises. Nous devons continuer à travailler et croire que nous pouvons faire de bonnes choses. Dernièrement, nous n’avons pas de réalisme. Je ne peux pas dire pourquoi. Mais je ne suis pas préoccupé ni énervé. Enfin en colère, oui. Mais pas par rapport à l’élimination ».

Le Real Madrid pointé du doigt

Mais la presse espagnole, elle, ne s’est pas privée pour épingler les Merengues. Si AS n’a pas voulu accabler le club de la capitale en titrant « Madrid meurt la tête haute », Marca s’est montré plus tranchant. « Le rêve du Celta. Le naufrage du Real Madrid » peut-on lire en une du quotidien madrilène qui ajoute « 76 ans sont passées depuis que le Celta a éliminé Madrid. La fleur a perdu une pétale. Adieu le rêve du triplé ». Certains médias ont dégainé des titres en français histoire de bien faire passer le message à Zinedine Zidane. SportYou ose le « À la rue ». En Catalogne, l’élimination du rival madrilène a fait jaser. Sport parle d’un « Échec » pendant que Mundo Deportivo a titré « Ni Coupe, ni triplé ». Esportiu va plus loin et se moque du Real avec le titre « Tri...quoi ? », en référence au triplé que ne réaliseront pas les coéquipiers de CR7.

Certains éléments ont d’ailleurs été pointés du doigt à commencer par Danilo. Le latéral droit a marqué contre son camp hier. Il s’agit de son deuxième CSC en trois matches. « La gaffe d’anthologie de Danilo. Un but absurde dans ses propres cages. Le latéral brésilien a encore passé une soirée noire », a indiqué AS au sujet du joueur qui a été la risée des réseaux sociaux. Karim Benzema, lui aussi, a été critiqué après la rencontre. « Benzema, absent : il n’est pas entré dans la surface du Celta », indique AS. « Benzema fatigue le madridisme », y va de son côté Mundo Deportivo. S’il n’a pas joué, Fabio Coentrão est également taillé par le média ibérique. Avec la blessure de Marcelo, le Portugais aurait dû jouer. Mais sa méforme et ses prestations peu convaincantes ont poussé Zidane à changer sa défense (Casemiro accompagnait Sergio Ramos dans l’axe, Nacho était à gauche). Si on se refuse à parler de crise pour le moment, le Real Madrid, qui ne compte qu’un point d’avance sur le Barça en championnat (un match en moins pour Madrid), devra vite relever la tête. Cela commencera dès dimanche face à la Real Sociedad en Liga.