Pour la première fois depuis 2007, un Clasico (à suivre en direct commenté sur notre live) va se disputer sans Cristiano Ronaldo et Lionel Messi. Si le premier brille désormais en Serie A sous le maillot de la Juventus, le second blessé au bras droit manquera à l’appel pour ce match si important entre les deux grands rivaux de la Liga. Présent en conférence de presse ce samedi, Ernesto Valverde a abordé ce choc mais aussi le contexte forcément particulier avec l’absence de la Pulga. Pour l’entraîneur du FC Barcelone, son équipe possède les arguments nécessaires pour passer outre cette indisponibilité. « Un Clasico sans Messi est différent, dans la préparation il faut changer certaines choses. Mais l’équipe en est totalement consciente. C’est un peu particulier, mais ce n’est pas un problème, on avance, » confie ainsi le coach catalan.

Des petites retouches devront sûrement être apportées dans l’animation, mais les Blaugranas ne manquent pas de certitudes. Car pour Valverde avec ou sans Messi, un Clasico reste un match particulier et se gagne sur des détails. « Ce sont des matchs qui se jouent sur plusieurs détails. Sur l’aspect tactique, émotionnel, dans l’appréhension du match... Nous avons fait deux bons matchs récemment, mais nous savons que ce choc est le point culminant de notre semaine. La victoire passera par le jeu car nous savons que le Real Madrid est encore plus dangereux quand il est blessé, » décrypte l’entraîneur du Barça.

Ernesto Valverde attend beaucoup de Coutinho

Ce dernier en a profité pour distiller quelques indices à ses joueurs sur la manière d’aborder cette rencontre si attendue par toute l’Espagne. « Nous devons nous retrouver dans le jeu. C’est ce qui fait notre force. Nous sommes solidaires, avec ou sans Messi. Etre tous ensemble, soudés, c’est ce qui nous avait permis de remporter la Liga la saison dernière. Il faut que nous poursuivions dans cette voie, tant en défense qu’en attaque, » analyse l’ancien technicien de l’Athletic Bilbao. Si Lionel Messi brillera par son absence demain après-midi, certains joueurs peuvent saisir cette opportunité pour prendre le flambeau de la Pulga.

C’est notamment le cas de Philippe Coutinho dont l’aisance technique et la clairvoyance dans le jeu constitueront à coup sûr des arguments de poids pour le Barça. « Je pense qu’il a progressé sans Messi. Il est un danger constant pour l’adversaire et il peut apparaître à tout moment ? Il peut toujours nous offrir ce petit plus si important, » s’enflamme Valverde. A la question de savoir si il connaissait déjà son onze pour la réception du Real Madrid, l’intéressé a répondu par l’affirmative tout en se montrant peu loquace sur le sujet. Difficile donc d’extrapoler sur une titularisation d’Ousmane Dembélé malmené par la presse espagnole et par le public du Camp Nou face au Séville FC (4-2). Qu’on se le dise, ce Clasico ne manquera pas de piment...