Depuis le début de saison, Ousmane Dembélé régale avec le FC Barcelone. Pour le premier match officiel de cette saison, le Blaugrana a inscrit le but victorieux contre le FC Séville lors de la Supercoupe d’Espagne (2-1). S’il est resté muet lors de la première journée contre le Deportivo Alavès (3-0), le Français, qui a peu joué pendant la Coupe du Monde en Russie, où la France a été sacrée championne du Monde, il s’est illustré lors des rencontres suivantes.

Tout d’abord contre le Real Valladolid (1-0), mais aussi hier contre Huesca (8-2) en inscrivant une réalisation sur une passe de Luis Suarez. Ce début d’exercice contraste avec le précédent qui l’a vu arriver au terme d’un bras de fer avec le Borussia Dortmund et surtout au cours duquel il aura enchaîné les pépins musculaires. Cet été, le FCB était à deux doigts de s’en séparer selon des informations qui couraient en Espagne, mais Ernesto Valverde l’a gardé, pour son plus grand plaisir.

On n’a aucune nouvelle de Malcom

« Le Français a participé à 12 buts lors de ses 15 derniers matchs en tant que titulaire avec le Barça (sept buts et cinq passes) », rappelle Sport ce lundi matin. Pourtant, l’ancien Rennais avait de quoi douter. Cet été, les Catalans ont recruté au nez et à la barbe de l’AS Roma Malcom. Le Brésilien, qui évoluait à Bordeaux la saison passée, joue dans son positionnement, sur l’aile droite de l’attaquant dirigée de main de maître par Lionel Messi.

Mais Ousmane Dembélé n’en a que faire. Depuis le début de la saison, il se montre imperturbable, sortant parfois (contre Séville et Valladolid notamment) ses coéquipiers de la panade dans laquelle ils se mettent. Son aisance balle au pied, sa lecture du jeu, mais aussi sa complémentarité avec son latéral font de lui, en ce début de saison, une arme redoutable de plus pour le FC Barcelone. Une montée en puissance qui ravit donc tout le monde de l’autre côté des Pyrénées.