Cet été, le FC Barcelone a cassé sa tirelire pour recruter Antoine Griezmann (120 M€) à l’Atlético de Madrid. Un transfert qui a fait jaser en Catalogne, notamment en raison de la décision du Français de rester chez les Colchoneros l’été précédent. De plus, au moment du transfert du Français chez les pensionnaires du Camp Nou, la presse locale évoquait des bruissements selon lesquels les cadres du vestiaire blaugrana n’étaient pas favorables à son arrivée, avec en première ligne un certain Lionel Messi.

Le capitaine barcelonais a été interrogé à ce sujet. Et on ne peut pas vraiment dire qu’il a tout fait pour écarter l’hypothèse d’une relation froide avec le Français. « Je le connais très peu. La vérité, c’est qu’ils (le reste du groupe du Barça) sont partis en tournée. Quand je suis rentré (à Barcelone), j’étais blessé et je m’entraînais en marge du groupe. Ils sont partis en tournée et quand ils sont revenus, on s’est peu vus dans le vestiaire. Je ne suis pas aux entraînements. On aura l’occasion de partager beaucoup de choses », explique le quintuple Ballon d’Or dans les colonnes de Sport.

On a connu meilleur démenti. D’autant que la question posée évoque clairement l’histoire d’un accueil peu chaleureux. Il faut croire que les deux hommes devront briser la glace sur le terrain avant tout. Jusqu’à présent, Antoine Griezmann a dû se débrouiller seul, marquant un doublé contre le Betis lors de la 2e journée et devant collaborer en attaque avec les jeunes pousses, comme Carles Pérez. Il devra encore faire sans Messi pour affronter Valence ce week-end (samedi à 21h, à suivre en direct sur notre live commenté). Patience donc, avant de voir si les deux joueurs peuvent s’entendre, sur le terrain comme en dehors...

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10