Philippe Coutinho est devenu un joueur du FC Barcelone cet hiver 2018. Pourtant, le visage de l’international auriverde s’est affiché en une de la presse sportive catalane pendant très longs mois. Les médias n’ont pas hésité à mener une vraie campagne autour du Brésilien. Interrogé par Sport et Mundo Deportivo, ce dernier a avoué que c’est seulement l’été dernier que les pensionnaires du Camp Nou ont initié les premières manœuvres pour le recruter. « On en parlait déjà depuis un certain temps. Mais cela a été durant l’été quand il y a eu une proposition concrète et qu’ils ont parlé avec nous. Avant d’avoir parlé avec, mon agent avait eu quelques contacts et il avait parlé un peu avec le club, mais pas de façon concrète. Dès que j’ai su que le Barça me voulait, je lui ai dit que je voulais venir ici. Cela a été clair dès le début ». Même après le départ de son grand ami Neymar au PSG durant l’été 2017, Coutinho n’a pas changé d’objectif. « La vérité est que nous n’en avons pas beaucoup parlé. Il a pris une décision et moi j’avais cette opportunité de venir ici. Quand l’occasion s’est présentée, je n’y ai pas réfléchi à deux fois. Les choses ont toujours été claires, car c’était mon rêve de venir dans ce club. Je voulais gagner ma place ici, remporter des titres et être heureux à Barcelone ».

Coutinho n’a pas la pression

Pourtant, son rêve a été brisé l’été dernier lorsque Liverpool a catégoriquement refusé de le vendre au Barça. Une période dure à vivre à l’écouter. « Oui (ça a été son pire moment). Durant l’été, quand l’offre du Barça est arrivée, j’ai été très clair avec tout le monde parce que j’avais l’ambition de venir ici. Au final, cela n’a pas pu se concrétiser et j’ai dû travailler encore plus dur pour qu’au moment où j’entrais sur le terrain les gens ne pensent pas que je faisais les choses mal. Ça a été dur. Mais je veux aussi dire qu’à Liverpool j’ai vécu de bons moments. Les gens m’ont très bien traité, bien que je n’ai pas eu l’opportunité de gagner des titres. Je garde les bons souvenirs et maintenant je suis au Barça pour créer mon histoire ici ». Finalement, cela n’a été que partie remise puisque l’ancien joueur de l’Inter Milan a été transféré pour 120 millions d’euros, plus 40 millions d’euros de bonus cet hiver. Un transfert record pour les Blaugranas. Mais pas de quoi mettre la pression au joueur. « Non, pour moi c’est un honneur et une fierté. Mais c’est une chose que je dois laisser de côté et je dois me consacrer au football. Je dois m’améliorer et réussir à le faire sur le terrain pour aider l’équipe à réaliser les choses pour lesquelles j’ai été recruté ».

Présent en Catalogne depuis le 6 janvier, soit un peu plus d’un mois, le joueur de 25 ans avoue se sentir très bien dans le vestiaire catalan. « Petit à petit je suis en train de m’adapter à une forme différente de jouer, de m’entraîner, etc... Je m’y habitue. Je travaille dur pour que les choses se passent bien sur le terrain. C’est vrai que j’ai beaucoup parlé avec Luis Suarez et Paulinho et ils m’ont expliqué comment les choses fonctionnent. Tout est comment ils me l’ont dit ». Puis il a avoué être surpris par quelques points. « La qualité qu’il y a dans toute l’équipe. C’est incroyable comment on s’entraîne. Mais ce qui m’a surpris c’est le groupe qu’il y a dans le vestiaire. C’est un groupe tranquille. Ils nous reçoivent très bien, nous les nouveaux joueurs. Messi et Suarez m’ont très bien reçu. Ce sont deux grandes idoles et faire parte d’une équipe avec eux est une sensation très bonne. Mais pas seulement avec eux. Il y a aussi Andrés Iniesta et le reste de l’équipe. Pour moi, c’est très spécial de vivre dans ce vestiaire, durant les matches. C’est une grande expérience et une grande opportunité de pouvoir être dans ce club ».

Le Brésilien ravi de ses premiers pas au Barça

Un club où il peut évoluer avec la Pulga. « Jouer aux côtés de Messi est très spécial. Tout le monde n’a pas cette opportunité de pouvoir jouer avec le meilleur joueur du monde. Cela me rend très heureux ». Idem concernant Luis Suarez. « Nous étions ensemble à Liverpool. Quand je suis arrivé ici, il m’a beaucoup aidé. Les autres joueurs aussi, surtout ceux qui parlent espagnol et portugais, qui sont des langues très similaires. Nous étions toujours ensemble et nous créons une grande amitié ». Bien intégré dans le vestiaire, Coutinho doit, pour certains, faire oublier la célèbre MSN et remplacer Neymar, parti au PSG. « Beaucoup de gens disent cela mais je pense différemment. Au final, nous jouons à onze sur le terrain. Nous sommes une équipe. Neymar et moi sommes deux joueurs différents. Chacun a ses caractéristiques. J’espère pouvoir aider l’équipe et le faire du mieux possible ». Auteur de 6 matches toutes compétitions confondues sous son nouveau maillot (3 en Liga, 3 en Coupe du Roi, 1 but), l’ancien de Liverpool a été utilisé à différents postes que ce soit en 4-4-2 (à droite ou à gauche derrière un duo d’attaquants) ou en 4-3-3 ( milieu offensif gauche).

S’il ne s’est pas stabilisé à un poste, cela ne semble pas le gêner. « Je pense à travailler dur, fort pour saisir l’opportunité de répondre à ce que l’on attend de moi. Je dois être préparé pour ce que me demande le coach, que ce soit à gauche, à droite ou au milieu, partout, pour bien faire les choses (...) Où je joue dépend de l’entraîneur, de comment il veut que l’équipe joue et de ce qu’il a besoin à chaque rencontre. Ce que je peux faire c’est me préparer pour être bien et apprendre à jouer avec l’équipe ? Chaque jour je m’adapte de mieux en mieux à l’équipe et ce que je souhaite, c’est être prêt quand on fait appel à moi (...) Le coach (Ernsto Valverde) m’explique toujours les choses, mais pas seulement à moi, à tous. Il nous dit comment il veut que nous jouons, où nous devons être sur le terrain. Il est très conscient ». Prêt à mouiller le maillot, Coutinho ne pourra pas aider en revanche ses coéquipiers en Ligue des Champions puisqu’il a déjà participé à la compétition cette saison avec les Reds. Même cela ne l’a pas empêché de rejoindre le Barça. « Etre ici te donne l’occasion de jouer avec les meilleurs et l’opportunité de gagner des titres ; ce qui est une chose qui me motive beaucoup. Je suis donc très motivé pour m’entraîner tous les jours au top, m’améliorer, apprendre pour que tout se passe bien et que les titres arrivent au final ».