Le cas Antoine Griezmann crispe les hautes sphères madrilènes. Excédées par les avances du FC Barcelone sur leur joueur, ces dernières ont sommé le Barça de calmer ses ardeurs sur le sujet. Insuffisant cependant pour stopper la tempête médiatique sur un transfert attendu avec une certaine impatience. Ce vendredi, Sport révèle que les dirigeants des Colchoneros ont décidé de passer la vitesse supérieure dans le dossier Griezmann.

La direction madrilène aurait ainsi rencontré l’entourage de l’international français, dont sa sœur Maud qui gère ses intérêts, ce vendredi au stade Vicente Calderon. Objectif de la manœuvre, connaître les intentions de leur star pour la saison prochaine et surtout contrecarrer les plans du Barça dans l’optique d’un futur transfert. En parallèle, l’Atlético souhaite également obtenir une réponse de leur buteur sur la prolongation de contrat qui lui a été récemment formulée.

L’Atlético Madrid attend un signe de Griezmann

Une entrevue qui s’est déroulée alors que Griezmann s’entraînait avec ses partenaires. Pour rappel, les Colchoneros proposaient une nette revalorisation salariale à leur protégé. Ce dernier qui toucherait 14 millions annuels verrait ses émoluments passer à 20 millions d’euros par saison. Proposition restée lettre morte pour l’instant, malgré les récentes déclarations de l’intéressé qui confiait vouloir discuter avec ses dirigeants.

Désireux d’être fixé rapidement sur son sort, Antoine Griezmann souhaitait régler son avenir avant de partir avec les Bleus au Mondial en Russie. La clause libératoire de l’ancien joueur de la Real Sociedad est fixée à 200 millions d’euros et chute à 100 millions d’euros à partir du 1er juillet. Qu’on se le dise, l’Atlético Madrid fera preuve de fermeté dans le dossier Griezmann...