Malgré lui, Pep Segura se voit propulser sur le devant de la scène. Il faut dire que le poste de manager général du FC Barcelone n’est pas de tout repos. Difficile donc d’évoluer dans la discrétion et éviter l’exposition médiatique. Surtout quand l’actualité des Blaugranas donne du grain à moudre aux médias... Invité de l’émission « Què t’hi jugues » sur la Cadena SER jeudi soir, le principal protagoniste a joué cartes sur table et évoqué les sujets brûlants qui suscitent une certaine effervescence au sein de la direction catalane. Et le cas Ousmane Dembélé cristallise l’attention de toutes les hautes sphères barcelonaises. Entre retards aux entraînements et une gastro-entérite qui fait beaucoup jaser, l’international français donne du fil à retordre à ses dirigeants.

Une situation qui n’affole pas pour autant Pep Segura, conscient que l’attente autour du champion du monde peut être difficile à gérer au quotidien. « Il n’y a pas de problème avec Dembélé. C’est une situation normale pour un jeune joueur qui a beaucoup de talent et qui débarque dans un très grand club comme le Barça. Il n’avait jamais vécu ça auparavant et cela génère un processus d’adaptation. Il est très jeune et n’a jamais eu à s’adapter à une telle façon de jouer, et nous savons que c’est compliqué pour lui. Il le reconnaît aussi. Nous faisons tout pour que cette adaptation se déroule dans les meilleures conditions », explique ainsi Segura.

Pep Segura ferme pour Dembélé et Valverde

Ces dernières heures, la presse anglaise relayait un vif intérêt de Liverpool, prêt à formuler une offre astronomique pour arracher Dembélé au FC Barcelone. Mais hors de question pour les Blaugranas de laisser partir leur prodige français cet hiver. « Demandez à la presse anglaise si vous avez des informations. Demandez aussi à Liverpool si vous avez des informations à ce sujet. À ce jour, nous n’avons reçu aucune offre pour Dembélé et nous ne souhaitons pas modifier la structure de l’équipe. J’ai bien eu une réunion avec les agents de Dembélé. Mais j’ai aussi eu trois réunions avec trois autres agents hier. C’est mon travail de rencontrer les agents », explique ainsi le manager du Barça. Une manière de clôturer le débat et de protéger Ousmane Dembélé ? Possible... Autre sujet qui agite la direction catalane : le recrutement d’un défenseur central cet hiver. Avec les pépins physiques rencontrés par Samuel Umtiti récemment, la question peut se poser aux yeux des dirigeants blaugranas.

« Le diagnostic médical de Umtiti confirme que tout va bien, mais cela nous préoccupe beaucoup. Il est revenu de blessure et nous sommes relativement tranquilles. Nous verrons ce qui se passera dans le futur. Si les médecins nous disent de ne pas nous inquiéter, nous ne bougerons pas. Mais s’il existe un doute sur le plan médical, alors nous devrons agir. Le mercato pour une équipe comme le Barça est toujours ouvert », révèle ainsi Segura. Enfin, le flou artistique demeure sur l’avenir d’Ernesto Valverde en Catalogne. Pas toujours ménagé par les observateurs, le technicien espagnol devrait bien rester à Barcelone malgré certaines critiques. « Quand une personne a un contrat, il faut que les choses tournent mal pour faire demi-tour. La situation contractuelle d’Ernesto est limpide : deux années plus une en option. Si les choses se passent comme prévu, rien ne changera sur ce sujet, » confie l’homme fort du sportif au FC Barcelone. Une intervention médiatique qui devrait remettre les pendules à l’heure en Catalogne...