La presse espagnole en parlait déjà vaguement la semaine dernière : le Real Madrid souhaite que sa star, sur le départ de la Juventus, se prononce publiquement sur ses envies pour l’avenir. Une information sur laquelle revient AS en cette journée de samedi, allant même plus loin : pour que le champion d’Europe en titre accepte de négocier en dessous de sa clause prohibitive à 1 milliards d’euros, Cristiano Ronaldo doit prendre la parole devant les médias.

Le club attend ainsi que le Lusitanien précise bien qu’il quitte le club par sa volonté, et qu’il remercie la formation merengue et le président. Ce fut le cas pour Xabi Alonso en 2014 par exemple, que le Real Madrid avait laissé filer au Bayern contre un montant dérisoire de 9 millions d’euros. Une sortie médiatique que n’a cependant pas envie de réaliser la star portugaise, toujours selon le média madrilène. Un signe de la mauvaise relation qu’on lui prête avec le président Florentino Pérez depuis quelque temps déjà.

De quoi bloquer l’opération ? Pas forcément, du moins si on se fie à ce qui se dit en Italie, où on est plutôt optimiste. Sky Italia confirme ainsi que Jorge Mendes travaille toujours sur l’opération, et le super-agent portugais attend désormais de pouvoir transmettre l’offre écrite de la Juventus au club de la capitale espagnole. « Cristiano Ronaldo est proche », précise le média. Après neuf ans du côté de Madrid, tout porte à croire que le quintuple Ballon d’Or va exporter ses talents de l’autre côté des Alpes...