Lorsque le Real Madrid casse sa tirelire (25 M€) durant l’été 2010 pour attirer Angel Di Maria, rien n’indique que l’Argentin va devenir un maillon essentiel du dispositif de José Mourinho. Venant du Benfica, il n’a pourtant eu aucun problème d’adaptation à la Liga et s’est immédiatement fondu dans le collectif de la Casa Blanca. D’ailleurs, ses statistiques parlent pour lui. Avec 6 buts et 11 passes décisives, l’ancien crack du Benfica Lisbonne effectue une première saison prometteuse.

Mais durant les six premiers mois de la saison 2011-12, le milieu offensif du Real Madrid va littéralement crever l’écran. Décisif à chacune de ses apparitions, (15 matches, 5 buts et 13 passes décisives), Angel Di Maria a souvent assuré un rôle de leader technique, reléguant même parfois Cristiano Ronaldo au second plan. Mais l’année 2012 est pour l’instant bien compliquée à gérer pour la star argentine, la faute à des blessures récurrentes.

Conscient du potentiel de son protégé, le tout puissant agent Jorge Mendes entend bien profiter de la forme affichée par Di Maria pour négocier une revalorisation salariale. Après avoir tenté sa chance fin 2010, Mendes a retenté sa chance récemment, mais la proposition madrilène n’a pas été à la hauteur des exigences de l’entourage de Di Maria qui a refusé l’offre Merengue, rapporte la Cadena Cope. Lui qui ne touche « que » 1,8 M€ par an souhaite voir son salaire doubler et passer à 3,5 M€, soit le salaire touché actuellement par Gonzalo Higuain.

Ce qui n’est pas vraiment au goût du Real Madrid qui se range derrière une clause de départ de 50 M€ et un contrat qui court jusqu’en 2016. Mais plusieurs clubs anglais seraient prêts à offrir un pont d’or au Madrilène. En janvier dernier, les tabloïds anglais faisaient part d’une mystérieuse offre de 42 M€ émanant de Premier League. Le Real Madrid va-t-il prendre le risque de perdre l’un de ses meilleurs joueurs pour une histoire d’augmentation ? Réponse dans les prochaines semaines…

10% sur tout Foot.fr avec le code FM10