Toute l’Espagne en parle. Depuis quelques jours, la rumeur selon laquelle Cristiano Ronaldo (32 ans) souhaiterait claquer la porte du Real Madrid dans les prochaines semaines circule de l’autre côté des Pyrénées. Une thèse expliquée, par ceux qui la défendent, par ses problèmes avec le fisc espagnol, sa période de disette en Liga, le manque de recrutement au sein de la Casa Blanca cet été ou encore les rumeurs annonçant l’arrivée de Neymar pour le remplacer.

Déjà, la star portugaise était montée au créneau après la défaite à Tottenham pour démentir les informations selon lesquelles il souhaitait un nouveau contrat avec revalorisation salariale à la clé. « J’ai encore quatre ans de contrat et ça me suffit, je ne veux ni de prolongation, ni d’augmentation, je suis très bien comme ça », avait-il expliqué. Une mise au point qui n’a visiblement pas suffi à calmer les bruits de couloir au sujet de sa situation.

Tranquillité, le maître-mot du Real

Marca assure que, face à toutes ces rumeurs, la direction madrilène reste tranquille. Pour elle, il n’y a pas de cas Ronaldo, sous contrat avec les pensionnaires du Santiago Bernabeu jusqu’en juin 2021. Une augmentation des émoluments de la star portugaise n’est pas du tout à l’ordre du jour. Cette possibilité n’a d’ailleurs même pas été évoquée avec le représentant du joueur Jorge Mendes au cours des dernières réunions de travail dans la capitale espagnole.

Et toujours selon le quotidien sportif espagnole, le Real n’a pas l’intention de mettre le sujet sur le tapis dans un avenir plus ou moins proche. Le double champion d’Europe en titre attend simplement que son n° 7, qui a pu profiter de la trêve pour se reposer et voir sa fille venir au monde, se remette à enchaîner les buts en Liga (1 but en 7 apparitions, 2 passes décisives par ailleurs) pour éloigner ces soupçons de crise.