S’il y a un bien un entraîneur qui fait l’unanimité auprès de la presse, des supporters et des médias, c’est Zinedine Zidane. Et ses prédécesseurs savent à quel point c’est difficile. Certains choix sont critiqués, comme celui de toujours faire confiance à un Bale en méforme au détriment d’Isco ou d’Asensio, très bons dès qu’ils foulent la pelouse, et l’équipe est parfois sifflée lorsqu’elle joue mal à la maison, mais on est encore très loin d’un divorce entre le Français et les fans. Jamais l’autorité de Zidane n’a été remise en question, que ce soit par un joueur ou par ses supérieurs, comme Florentino Pérez.

Et pourtant, le champion du monde 98 n’est pas encore assuré de rester au Real Madrid la saison prochaine. Le quotidien madrilène AS assure que si l’équipe ne remporte pas au moins un titre d’ici la fin de saison, que ce soit la Liga ou la Champions’ League, le Français sera démis de ses fonctions. Un scénario catastrophe qui déboucherait sur une saison blanche coûterait donc cher à Zidane. Si l’équipe a le destin entre ses mains en Liga, le Barça s’est relancé avec cette victoire lors du Clasico. En Europe, l’Atlético de Madrid voudra en découdre et se venger des deux finales de Ligue des Champions perdues... C’est d’ailleurs surtout face au voisin madrilène que Zidane sera attendu au tournant, puisque Florentino Pérez ne serait, selon AS, pas prêt à accepter un tel échec.

Joachim Löw, l’option n°1

Et en cas de licenciement de Zidane, le Real Madrid a déjà une alternative, toujours selon le média espagnol : Joachim Löw. Il faut dire que le club de la capitale suit le technicien allemand depuis quelques temps déjà, et des approches ont été faites ces dernières années lorsque les Merengues cherchaient un nouvel occupant pour leur banc de touche. Le sélectionneur germanique est certes sous contrat jusqu’en 2020, mais une clause dans son contrat lui permet de pouvoir quitter ses fonctions en cas d’offre d’une grosse écurie européenne.

On rappelle que ces derniers temps, les noms d’Antonio Conte et de Mauricio Pochettino étaient également sortis dans la presse. Le principal intéressé lui, a déjà évoqué son avenir à plusieurs reprises, laissant planer le doute : « il faut demander à quelqu’un d’autre pour ce sujet. Moi je me consacre à entraîner mon équipe. Je ne vais pas spéculer, je vis au jour le jour ». Les prochains résultats du Real Madrid devraient donc nous apporter plus d’indications...