Ces derniers jours, l’avenir de Julen Lopetegui alimente les débats en Espagne mais surtout au sein du Real Madrid. L’ancien sélectionneur de la Roja le sait, son avenir sera scellé en cas de revers dimanche au Camp Nou face au FC Barcelone (à suivre en direct commenté sur notre live). Si les Merengues ne réalisent pas un début de saison flamboyant (septième de Liga), les dirigeants madrilènes élaborent déjà leur stratégie pour les prochains mercatos. Et un poste a été défini comme prioritaire : celui de milieu de terrain défensif.

Il faut dire que le pauvre Marcos Llorente n’a jamais pu compter sur la confiance de ses entraîneurs depuis son retour à Madrid la saison dernière. Conscients que le Real Madrid ne possède pas pléthore de solutions dans ce secteur de jeu, les émissaires de la Casa Blanca se sont rendus récemment en Amérique du Sud. Objectif du voyage, superviser un certain Wilmar Barrios (25 ans). Selon les informations de Marca, le milieu colombien qui évolue à Boca Junior jouirait d’une belle cote de popularité au sein de la cellule recrutement du Real.

Le Real Madrid n’est pas seul sur le dossier

Celle-ci a supervisé l’international colombien à plusieurs reprises et les rapports de matchs à son sujet s’avèrent plus que positifs. Ironie du sort, Boca qui a battu Palmeiras 2-0 en Copa Libertadores pourrait devenir l’un des adversaires du Real Madrid lors du Mondial des Clubs si la formation argentine ne craque pas lors du match retour. Mais pour parvenir à ses fins dans ce dossier, le triple vainqueur de la Ligue des champions devra casser sa tirelire.

En effet, Barrios a prolongé son contrat récemment jusqu’en 2021 avec une clause libératoire fixée à 24 millions de dollars. Autre obstacle pour les Merengues, la concurrence. Ainsi, Tottenham aurait déjà sondé Boca sur le sujet serait même passé à l’action en transmettant une offre aux dirigeants argentins. Le natif de Cartagena de Indias possède un profil différent de celui de Casemiro et a disputé trois matchs avec la sélection colombienne lors du Mondial en Russie. Le Real Madrid tentera-t-il le coup dès cet hiver ? Ou patientera-t-il jusqu’à l’été prochain ? Affaire à suivre...