Les derniers jours ont été agités du côté de Barcelone. Le club catalan a considérablement renforcé son effectif, avec les arrivées de joueurs comme Malcom ou encore Arturo Vidal, et un nouveau milieu de terrain pourrait débarquer d’ici le 31 août. Mais au delà du mercato, les dirigeants barcelonais ont également dû faire face à une situation d’urgence : celle des extracommunautaires.

Effectivement, avec Malcom, Arturo Vidal, Arthur et Coutinho, le Barça comptait quatre joueurs extracommunautaires dans son effectif, alors qu’en Liga par exemple, le club ne peut en inscrire que quatre. Marlon, sur lequel Ernesto Valverde ne semblait pas compter, est également extracommunautaire. Un des joueurs cités semblait donc devoir rester sur le côté pour ce match de Supercoupe d’Espagne face à Séville (22h05)... Seulement, Philippe Coutinho, marié à une Portugaise, a pu recevoir une autorisation pour compter comme joueur communautaire au tout dernier moment.

Séville pas d’accord avec la loi en vigueur

Des efforts finalement inutiles... Et pour cause, la Fédération Espagnole de Football a, plus tard dans la journée, publié un communiqué affirmant que contrairement à la Liga par exemple, il n’y a pas de limite de joueur extracommunautaire dans cette compétition. « La compétition, en accord avec le régime juridique appliqué, n’est pas qualifiée comme une compétition professionnelle. C’est donc pour ça, en conformité avec le cadre juridique en vigueur pour les compétitions officielles non qualifiées de professionnelles, qu’il n’existe aucune restriction quant à la participation de joueurs extracommunautaires », peut-on lire sur le communiqué, en rapport avec cette règle qui existe depuis 2007.

Coutinho aurait donc pu, quoi qu’il arrive, être aligné, comme Ernesto Valverde peut aligner les 5 joueurs cités ci-dessus en même temps s’il le souhaite ainsi. Mais du côté de Séville, on ne l’entend pas de cette oreille. « Le Séville FC est surpris par le communiqué de la RFEF à 24h de la Supercopa. Il affirme que tous les joueurs extracommunautaires souhaités peuvent être inscrits, et ce alors dans son dernier formulaire pour la saison 18/19 c’était très clair qu’il ne pourrait y en avoir que trois, sans exception de compétition. Le département juridique du club étudie ce sujet et si le FC Barcelone venait à aligner plus de 3 joueurs extracommunautaires, il présentera une réclamation pour composition illégale », a lancé le club sévillan. Rendez-vous après le match...