Ce fut probablement le plus gros coup de théâtre de ce mercato. Alors que tout semblait fait avec l’AS Roma, à tel point que les Girondins de Bordeaux avaient officialisé un accord avec la Louve et que des milliers de supporters l’attendaient à l’aéroport, Malcom a finalement rejoint le FC Barcelone. Les Catalans ont déboursé un montant de 41 millions d’euros pour s’offrir le Brésilien, provoquant la fureur de Monchi, directeur sportif de la Roma, qui a menacé de déposer une plainte contre les Bordelais.

« Je ressens quelque chose d’unique. Une grande joie. Je réalise un rêve d’enfant. Je fais désormais partie du meilleur club du monde et j’espère donner beaucoup de joie aux supporters. J’arrive au FC Barcelone avec l’objectif d’aider le jeu de l’équipe et de mes partenaires avec mon style », a de son côté expliqué le joueur. Aujourd’hui, Sport en dit un peu plus sur les dessous de l’opération. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, tout a commencé il y a deux semaines, lors d’une réunion entre membres de la direction du club et les agents du joueur à Barcelone.

L’échec Willian a accéléré l’opération

À l’époque, Malcom n’était en revanche pas la priorité de Pep Segura, le manager général du FC Barcelone et principal responsable du mercato blaugrana, qui souhaitait surtout s’offrir Willian. Lors de la réunion en question, les deux parties avaient cependant manifesté un certain intérêt réciproque, et c’est l’agent Junior Minguella, qui aurait fait connaître l’intérêt de la Roma au club catalan.

Puis, au fur et à mesure que les jours passaient, le Barça n’a plus avancé sur le dossier, se concentrant sur Willian. Lundi soir, lorsque la Roma a passé la seconde et a trouvé un accord avec Bordeaux pendant que Chelsea continuait à demander trop d’argent pour Willian, le Barça est passé à l’attaque. Une offre supérieure à celle de la Roma pour Bordeaux, tout en parvenant à convaincre le joueur, via Junior Minguella, que le Barça était la destination idéale pour lui. Reste maintenant à voir si Malcom répondra sur le terrain !