Peu à peu, les gros feuilletons du mercato de l’autre côté des Pyrénées touchent à leur fin. Si les plus grosses écuries ont fait le boulot assez rapidement, à l’image du Barça ou de l’Atlético qui ont sécurisé le gros de leurs arrivées dès la fin du mois de juin et le mois de juillet, ou que le dossier Gonçalo Guedes vient d’être bouclé par Valence, de nouveaux mouvements sont attendus dans les prochaines heures. Ainsi, le cas Mariano Diaz est peut-être le plus gros feuilleton du moment. Séville serait effectivement prêt à faire des folies pour l’attaquant hispano-dominicain et à faire de lui le joueur le plus cher de l’histoire du club contre un montant estimé entre 35 et 40 millions d’euros. Mais le Real Madrid, qui a une option prioritaire sur le joueur formé dans ses rangs, aurait devancé le club andalou et le retour du Lyonnais à Madrid semble imminent.

Le club sévillan devrait d’ailleurs être le principal agitateur de cette fin de marché, puisqu’on attend encore un défenseur et un autre joueur dans le secteur offensif, les noms de Portu (Girona) et de Nicolas Pépé (Lille) étant sortis dans la presse espagnole. L’alternative à Mariano serait Maxi Gomez, le buteur uruguayen du Celta. Un latéral gauche pourrait aussi arriver pour couvrir l’absence du blessé Sergio Escudero. Du côté du Barça, alors qu’on pensait le mercato terminé, il se dit en Catalogne que le club pourrait faire un dernier effort pour un défenseur et un milieu de terrain, et Adrien Rabiot pourrait être l’élu. En revanche, il pourrait y avoir quelques départs, avec Rafinha qui serait entre le Betis et Benfica, et Paco Alcacer qui a rejoint le Borussia Dortmund.

Des panic buy à prévoir ?

Chez l’ennemi et rival merengue, aucun mouvement n’est attendu d’ici vendredi soir à l’exception de la possible arrivée d’un attaquant, comme Mariano cité ci-dessus. On n’est cependant jamais à l’abri d’un coup de folie de dernière minute de Florentino Pérez. L’Atlético pour sa part ne devrait pas recruter, sauf en cas de départ de Filipe Luis, qui ne devrait a priori pas se produire. La situation du latéral n’a effectivement pas évolué ces derniers jours. Juan Bernat ou Alex Grimaldo faisaient partie des potentiels remplaçants du Brésilien. Valence, qui s’est donc offert Guedes lundi soir, pourrait également frapper quelques coups intéressants d’ici vendredi, dans le secteur offensif notamment. La Real Sociedad cherche de son côté un défenseur central et un attaquant qui a de grandes chances d’être Sandro Ramirez (Everton).

Les petits clubs eux seront, comme d’habitude, à l’affût des bonnes opportunités qui vont se présenter à eux. Le Rayo Vallecano va encore être très actif, et Gianelli Imbula aurait de grandes chances de venir renforcer le club madrilène. Leganés veut aussi recruter et Didier N’Dong pourrait débarquer sous peu dans le club du sud de Madrid. Seydou Doumbia est lui arrivé à Girona. L’Espanyol va aussi être assez actif, tant dans le sens des arrivées que des départs, alors que le Celta veut surtout dégraisser, et Claudio Beauvue est par exemple prié de se trouver une nouvelle destination. Mais les fins de mercato nous réservent toujours des surprises, et il n’y a pas de raisons que ce soit différent cet été...